Le Jardin Botanique de Rennes
au parc du Thabor

HORTUS BOTANICUS REDONENSIS

La graineterie et l’Index seminum

La graineterie

La graineterie occupe l’ancien pavillon du gardien du parc (architecte Martenot, 1872). Ce bâtiment, avant de servir de logement au gardien, était l’un des pavillons d’octroi de la ville de Rennes et il en porte toujours les insignes sur sa façade est.

Le granarium [Photo Ville de Rennes]

La graineterie est le local technique du Jardin botanique de Rennes. Y sont conservées, triées et référencées les graines récoltées chaque année dans le jardin ainsi que de nombreuses graines récoltées dans la nature et témoignant de la flore caractéristique du bassin de Rennes.

Ces graines servent, d’une part, à ensemencer ou réensemencer les plates-bandes du jardin botanique, pour ce qui concerne les plantes annuelles et les plantes vivaces à vie courte, et, d’autre part, aux échanges avec d’autres jardins botaniques ou institutions similaires dans le monde entier. Le jardin Botanique de Rennes ne fait en cela que suivre une tradition vieille de plusieurs siècles qui fait qu’un jardin botanique, où qu’il soit sur la planète, n’est jamais un établissement isolé mais un nœud d’un gigantesque réseau mondial. Oui, les jardins botaniques ont inventé l’Internet bien avant l’existence des ordinateurs !

Un catalogue des graines disponibles à l’échange, ou Index seminum (terme consacré pour ce genre de document), est publié chaque année par le Jardin botanique de Rennes et distribué auprès de ses correspondants ou sur demande de tout autre correspondant potentiel.

 

N.B. : Le Jardin Botanique de Rennes ne vend pas de graines. Les échanges et dons n’ont lieu qu’avec d’autres jardins botaniques ou institutions similaires et non avec les particuliers sauf cas très spécifiques (travaux scientifiques par exemple).